Moody's rétrograde Anglo American en catégorie "junk"

lundi 15 février 2016 20h01
 

15 février (Reuters) - Le groupe minier Anglo American a vu sa note de crédit rétrogradée lundi en catégorie spéculative ("junk") par l'agence Moody's, celle-ci arguant de la détérioration des marchés et des doutes sur sa capacité à réduire son endettement.

Moody's a ramené sa note sur la dette du groupe de Baa3 à Ba3 et la nouvelle note est assortie d'une perspective négative.

L'agence estime que le groupe ne dégagera pas de flux de trésorerie suffisants pour assurer une réduction substantielle de sa dette au cours des deux prochaines années.

"Dans l'attente de nouvelles annonces de la société, l'agence de notation pense que des cessions d'actifs non-stratégiques seront difficiles à mettre en oeuvre dans le contexte actuel, notamment à des niveaux de valorisation permettant une réduction de la dette par rapport au niveau actuel", explique Moody's dans un communiqué.

Le cours de Bourse d'Anglo American a chuté de 75% en 2015 avec la baisse des cours des matières premières, tandis que l'indice FTSE du secteur minier était pratiquement divisé par deux.

Glencore, dont la valeur boursière a diminué de 70% l'an dernier, a vu sa note abaissée par Moody's en décembre, à un échelon seulement au-dessus de la catégorie "junk".

Anglo American a annoncé en décembre son intention de vendre 60% de ses actifs et de supprimer plusieurs dizaines de milliers d'emplois. Le groupe doit publier ses résultats annuels mardi.

(Mamidipudi Soumithri; Marc Angrand pour le service français)