HSBC décide de conserver son siège en Grande-Bretagne

lundi 15 février 2016 02h01
 

par Rachel Armstrong

LONDRES, 15 février (Reuters) - HSBC a annoncé dimanche avoir décidé de conserver son siège à Londres, la banque britannique excluant ainsi de retourner à Hong Kong après avoir terminé une revue interne, lancée en avril, sur l'opportunité de déplacer son siège social en dehors de la Grande-Bretagne.

Prise à l'unanimité par le conseil d'administration, cette décision renforce le statut de Londres comme centre financier mondial, alors que le durcissement de la réglementation bancaire depuis la crise financière 2007-2009 et une hausse des coûts faisaient planer une ombre sur la capitale britannique.

"Londres est l'un des tous premiers centres financiers mondiaux, où l'on trouve un vivier de talents internationaux hautement qualifiés", souligne HSBC dans un communiqué.

"De ce fait, la ville reste idéalement placée pour être le siège d'une institution financière mondiale telle que HSBC."

Des actionnaires avaient poussé l'an dernier la banque à envisager un transfert de son siège social à Hong Kong, sa place financière d'origine, en raison de la lourde taxe sur les banques imposée par les autorités britanniques et d'autres coûts liés à une localisation du siège à Londres.

Mais la très forte volatilité à l'oeuvre sur les marchés actions chinois ces derniers mois et des inquiétudes sur l'influence croissante exercée par la Chine sur Hong Kong avaient conduit nombre d'investisseurs à anticiper la décision de la banque de rester à Londres.

En outre, en juillet, le gouvernement britannique a allégé la taxe sur les banques.

  Suite...