Un doute plane sur les grosses commandes d'Asie du Sud-Est-Iata

dimanche 14 février 2016 16h20
 

SINGAPOUR, 14 février (Reuters) - Les grosses commandes d'avions de ligne passées par les compagnies d'Asie du Sud-Est pourraient être menacées dans un climat marqué par une concurrence féroce, une rentabilité en baisse et des turbulences sur les marchés financiers, a déclaré dimanche le directeur général de l'Association internationale du transport aérien (Iata).

"Les compagnies à bas coûts ont pris une grosse part du marché mais il faut s'interroger sur leur rentabilité et se demander si leurs prévisions de croissance sont réalistes", a dit Tony Tyler à des journalistes avant le Salon aéronautique de Singapour.

Les turbulences sur les marchés pèsent sur le trafic aérien mais celui-ci demeure vigoureux en Chine malgré le ralentissement de la deuxième économie du monde, a-t-il ajouté.

Thai Airways International a annoncé le mois dernier son intention de faire reporter la livraison de 14 avions afin de réduire ses coûts d'exploitation dans le cadre de sa restructuration. Les avions concernés sont 12 Airbus 350, dont deux devaient être livrés cette année, et deux Boeing 787, a précisé la compagnie aérienne.

(Anshuman Dagan; Patrick Vignal pour le service français)