Plus de 40% de la dette souveraine en euro en rendement négatif

lundi 8 février 2016 18h28
 

LONDRES, 8 février (Reuters) - Plus de 40% des quelque 7.000 milliards d'euros d'emprunts d'Etat de la zone euro, toutes échéances confondues, affichent désormais des rendements négatifs, montrent les données de la plate-forme Tradeweb, signe que les marchés s'attendent à voir la Banque centrale européenne (BCE) amplifier sa politique de taux inférieurs à zéro.

Au total, les emprunts souverains dont le rendement est négatif représentent un montant global d'environ 2.900 milliards d'euros.

Un rendement négatif signifie concrètement que le détenteur du titre concerné est prêt à payer pour détenir de la dette émise par l'emprunteur, en général parce que ce dernier est considéré comme faisant partie des émetteurs les plus fiables.

La proportion des rendements négatifs sur le marché des emprunts souverains dépasse donc désormais celle de 36% atteinte en avril dernier, lorsque le rendement à dix ans allemand, référence pour la zone euro, était tombé à un plus bas record.

Le rendement à deux ans allemand est revenu lundi à -0,516%, plus de 20 points de base en dessous du taux de dépôt de la Banque centrale européenne (BCE), fixé à -0,3%.

Ce mouvement contribue à creuser les écarts de rendements entre les pays sûrs, comme l'Allemagne, et certains des pays les plus endettés de la zone euro, comme le Portugal, l'Italie ou l'Espagne, dont les investisseurs ont tendance à se détourner.

Le "spread" à dix ans portugais a ainsi touché lundi son plus haut niveau depuis mars 2014, l'italien et l'espagnol leur plus haut niveau depuis juillet dernier.

Les marchés monétaires de la zone euro ont intégré l'hypothèse d'une nouvelle baisse de 10 points de base de ce taux lors de la prochaine réunion de la BCE, le 10 mars, et d'une réduction supplémentaire de même ampleur en juin.

La généralisation des rendements négatifs est telle qu'ils concernent même certains emprunts émis par des entreprises privées.

Selon les données de Tradeweb, quelque 48 milliards d'euros d'obligations d'entreprise notée en catégorie d'investissement en Europe affichent ainsi des rendements négatifs, soit environ 1,8% de l'encours total (2.660 milliards).

Ces données sont calculées sur la base de la valeur de marché des emprunts souverains et des emprunts d'entreprise européens, calculée au cours moyen à la clôture de jeudi. (Dhara Ranasinghe; Marc Angrand pour le service français)