Amplats supprime 1.000 emplois en Afrique du Sud

lundi 8 février 2016 13h38
 

LE CAP, 8 février (Reuters) - Mille emplois vont être supprimés à la mine de Twickenham, en Afrique du Sud, a annoncé lundi le directeur général du groupe Anglo American Platinum , qui l'exploite.

Amplats, filiale du groupe minier Anglo American, concentre sa stratégie sur de nouvelles mines plus mécanisées et se sépare d'exploitations peu rentables depuis une grève record de cinq mois en 2014, qui avait entamé la viabilité de ses sites.

"C'est malheureusement l'une des conséquences d'organiser une opération d'entretien et de maintenance sur un tel projet", a dit à Reuters le directeur général d'Amplats, Chris Griffith, en marge d'une conférence minière au Cap.

Le dirigeant a exclu de vendre le site de Twickenham, dans le nord du pays, et a dit qu'il pourrait envisager sa reprise quand le marché du platine se redressera.

L'année dernière, Amplats avait annoncé qu'un projet de mécanisation serait mis en oeuvre à Twickenham, dans le cadre d'une réduction des activités à forte intensité de main-d'oeuvre.

L'action du groupe a bondi lundi à son meilleur niveau depuis cinq mois après l'annonce d'un bénefice annuel en baisse de 86% mais conforme aux attentes des analystes.

A 12h30 GMT, le titre s'adjuge 10,7%, à 298,6 rands.

"Les résultats sont cohérents avec les attentes du marché, et l'action avait été survendue", a dit Graeme Korner, gestionnaire du fonds Korner Perspective. (Zandi Shabalala; Julie Carriat pour le service français, édité par Véronique Tison)