LEAD 3-Agriculteurs-Valls interpelle l'Europe et la grande distribution

lundi 8 février 2016 18h00
 

* La France veut d'autres mesures européennes

* Fonds de soutien pour le porc, mesures pour le lait et modification de la loi en discussion en France

* Valls parlera de l'embargo russe avec Medvedev samedi (Actualisé avec mémorandum de Le Foll)

PARIS, 8 février (Reuters) - Manuel Valls a pressé lundi la Commission européenne d'accentuer sa lutte contre les crises agricoles, après avoir discuté de mesures de soutien aux agriculteurs et de réformes structurelles avec les groupes de grande distribution présents en France.

Le Premier ministre a réuni des dirigeants de Carrefour , Casino, Auchan, Cora, Intermarché, Lidl et Système U, avec le ministre de l'Agriculture Stéphane Le Foll et celui de l'Economie, Emmanuel Macron, au moment où de nouveaux barrages étaient érigés par les éleveurs.

Il a demandé aux distributeurs de ne pas anticiper une baisse des prix des produits agricoles dans les négociations commerciales qui s'achèveront le 1er mars, de poursuivre les actions de valorisation des produits locaux, d'entrer dans des partenariats avec leurs fournisseurs et d'accentuer la contractualisation.

Face à la détresse des producteurs de porc, qui manifestent depuis plusieurs semaines, un fonds de soutien est discuté entre le syndicat FNSEA et la Fédération du commerce et de la distribution (FCD), présente à la réunion. Il pourrait être alimenté grâce à une hausse du prix du porc de 10 centimes par kilogramme.

"Ces discussions vont se poursuivre demain et dans la semaine pour aboutir à des solutions d'urgence pour les éleveurs les plus en difficulté, avec l'idée d'un fonds qui viendrait appuyer les trésoreries", a dit Stéphane Le Foll.

Le président de la FCD, Jacques Creyssel, également président de Cora, a précisé qu'une telle initiative nécessitait un accord des autorités de la concurrence française et européenne. "Ces discussions sont en cours", a-t-il déclaré.   Suite...