Les réserves de change de la Chine baissent encore

dimanche 7 février 2016 14h12
 

PEKIN, 7 février (Reuters) - Les réserves de change de la Chine ont baissé en janvier pour un troisième mois consécutif, la banque centrale continuant de se décharger de dollars pour soutenir le yuan et limiter les sorties de capitaux.

Les réserves chinoises en devises se sont contractées le mois dernier de 99,5 milliards de dollars (89,16 milliards d'euros), à 3.230 milliards de dollars, leur plus bas niveau depuis mai 2012, montrent les données publiées par la Banque populaire de Chine (BPC).

Les économistes interrogés par Reuters pensaient qu'elles tomberaient un peu plus bas, à 3.200 milliards de dollars.

Il s'agit du deuxième plus fort recul mensuel après celui du mois de décembre, quand les réserves avaient fondu de 107,9 milliards de dollars.

La Chine conserve néanmoins les plus importantes réserves de change au monde même si elles ont chuté de quasiment 513 milliards de dollars en 2015.

La banque centrale chinoise a dévalué le yuan de manière inattendue en août. Depuis, les sorties de capitaux se sont accélérées, d'autant que le dollar s'est raffermi avec la hausse des taux aux Etats-Unis, et l'inquiétude s'est répandue à travers le monde sur l'ampleur du ralentissement de la deuxième économie mondiale et la capacité des autorités à maîtriser la situation.

Les réserves d'or de la Chine ont en revanche augmenté en janvier, à 63,57 milliards de dollars contre 60,19 milliards fin 2015, a ajouté la BPC.

La position de réserves de la Chine auprès du Fonds monétaire international (FMI) était à 3,76 milliards de dollars fin janvier, en baisse par rapport aux 4,55 milliards du mois précédent. Le pays détenait 10,27 milliards de dollars de droits de tirage spéciaux (DTS) à la fin du mois dernier, contre 10,28 milliards en décembre. (Meng Meng et le bureau de Pékin; Bertrand Boucey pour le service français)