LEAD 1-La CE accepte un projet de budget portugais amendé

vendredi 5 février 2016 18h26
 

(Actualisé avec précisions, contexte)

par Jan Strupczewski et Francesco Guarascio

BRUXELLES, 5 février (Reuters) - La Commission européenne ne rejettera pas le projet de budget du Portugal pour 2016, auquel Lisbonne a accepté d'apporter des modifications de dernière minute, mais le texte risque toujours d'enfreindre certaines règles du Pacte de stabilité, a déclaré vendredi l'exécutif communautaire.

Cette décision confirme que la Commission tend à adopter une attitude plus souple dans le domaine budgétaire à l'égard des pays membres pour ne pas compromettre une reprise économique fragile.

Depuis le début de l'an dernier, Bruxelles a ainsi accordé successivement à la France, à l'Italie et à l'Espagne des marges de manoeuvre supplémentaires en matière de dépenses publiques.

"Le 22 janvier, le Portugal a adressé à la Commission un projet de budget pour cette année qui (...) enfreignait clairement les règles du pacte de stabilité et de croissance", a déclaré Valdis Dombrovskis, porte-parole de la Commission, lors d'une conférence de presse.

Le Portugal était en théorie censé ramener son déficit budgétaire sous 3% du produit intérieur brut (PIB) l'an dernier mais a terminé l'année avec un déficit de 4,2% selon les estimations de la Commission.

Les ministres des finances de l'Union, qui fixent les objectifs assignés à Lisbonne dans le cadre de la procédure disciplinaire engagée à son encontre, lui ont demandé de réduire son déficit structurel, c'est à dire hors effets du cycle économique et hors éléments exceptionnels, de 0,6 point de PIB cette année.

Mais le Portugal n'a proposé initialement qu'une réduction de 0,2 point, qui aurait ramené le déficit structurel de 1,3% à 1,1% du PIB.   Suite...