State Street près de racheter une filiale de GE-sources

vendredi 5 février 2016 09h14
 

5 février (Reuters) - State Street est près de conclure un accord d'achat de la filiale de gestion d'actifs de General Electric, les négociations en étant au stade final, croient savoir des sources proches du dossier.

L'accord pourrait intervenir dès ce mois-ci et valoriser l'actif à 500 millions de dollars (447 millions d'euros) au plus, ont ajouté les sources, prévenant toutefois que les négociations pouvaient encore capoter.

"GE Asset Management (GEAM) suscite un très grand intérêt et l'opération progresse bien. Pour l'heure, il n'y a pas d'annonce publique sur un acheteur et notre calendrier d'origine reste valable; nous comptons toujours conclure notre évaluation stratégique ce trimestre", a dit GE dans un communiqué.

State Street n'a pas répondu aux sollicitations de commentaires.

GEAM gérait pour 115 milliards de dollars d'actifs au 30 juin dernier, et en particulier les plans d'épargne retraite de la plus grande partie des 130.000 salariés américains de GE.

Le conglomérat américain se recentre sur son segment industriel et pour ce faire vend une bonne partie de ses actifs dans sa filiale financière GE Capital.

State Street avait 28.000 milliards de dollars d'actifs sous conservation et administration et 2.000 milliards de dollars d'actifs sous gestion à la fin décembre. La capitalisation du fonds est de l'ordre de 22 milliards de dollars.

Il a subi une décollecte nette de ses clients instutionnels de 100 milliards de dollars en 2015, tandis que son chiffre d'affaires du quatrième trimestre a diminué de 3,3% à 2,54 milliards de dollars.

(Mike Stone, Wilfrid Exbrayat pour le service français)