Les marchés obligataires soulignent les risques de récession

jeudi 4 février 2016 17h42
 

* Courbe des taux aux Etat-Unis : reut.rs/1PkLOMJ

* Courbe des taux en GB : reut.rs/1TzPcoE

* Courbe des taux au Japon : reut.rs/1PkMnWD

* Courbe des taux en Allemagne : reut.rs/1TzNkwc

par Jamie McGeever

LONDRES, 4 février (Reuters) - S'il faut en croire les marchés obligataires, l'économie mondiale se dirige droit vers la récession.

Les turbulences sur les marchés financiers depuis le début de l'année, alimentées par un nouveau plongeon des cours du pétrole et les craintes sur l'économie chinoise, ont encore fait baisser les rendements obligataires et aplati les courbes de taux dans tous les pays développés.

La question du pouvoir prédictif des courbes de rendements dans un environnement de taux zéro voire négatifs et d'achats massifs d'obligations, principalement d'obligations d'Etat, par certaines banques centrales peut se poser.

Les rendements sur les obligations à long terme d'un pays devraient normalement être supérieurs à ceux des titres d'échéances plus courtes, les investisseurs réclamant une rémunération plus élevée pour se prémunir contre un risque de crédit et d'inflation d'autant plus grand que la durée de leur engagement est longue. Cette situation "normale" correspond à une courbe des taux ascendante ou positive.   Suite...