LEAD 1-L'action Statoil s'envole après les résultats du T4

jeudi 4 février 2016 11h27
 

(Actualisé avec cours de Bourse, commentaire)

OSLO, 4 février (Reuters) - Statoil, la compagnie pétrolière détenue à 67% par l'Etat norvégien, a fait état jeudi d'un recul moins marqué que prévu de son bénéfice ajusté au titre du quatrième trimestre tout en annonçant une diminution de ses investissements cette année par rapport à 2015.

A la suite de ces annonces, le titre Statoil s'envolait vers 10h25 GMT de 8,25% à 118,1 couronnes, affichant sa meilleure performance en un jour depuis décembre 2008 et figurant parmi les plus fortes hausses de l'indice Stoxx 600.

"Statoil a fait état de résultats solides au quatrième trimestre (...)", ont noté les analystes de Swedbank.

Sur les trois derniers mois de l'année dernière, le résultat opérationnel ajusté est ressorti à 15,2 milliards de couronnes (1,6 milliard d'euros) contre 26,9 milliards il y a un an et un consensus Reuters de 13,9 milliards.

Pour cette année, Statoil prévoit de d'investir 13 milliards de dollars (11,7 milliards d'euros) contre 14,7 milliards en 2015.

Prenant acte de la chute de 70% des cours du brut depuis leur dernier pic de juin 2014, le groupe norvégien est le dernier groupe pétrolier en date, après Exxon Mobil, BP et Royal Dutch Shell, a annoncer une réduction de son enveloppe d'investissements pour 2016.

Le groupe a maintenu pour le quatrième trimestre un dividende à 0,2201 dollar par action, tout en disant que, au cours deux prochaines années, il proposerait le versement des dividendes soit en numéraire soit sous forme de nouvelles actions Statoil à prix réduit.

Le gouvernement norvégien a déclaré de son côté qu'il était en faveur de ce nouveau dispositif.

A ce stade, l'italien Eni est la seule compagnie pétrolière européenne de premier plan à avoir baissé son dividende mais si des analystes pensent que d'autres, telle BP, seront contraintes de le faire si les cours du brut ne remontent pas. (Gwladys Fouche, Benoît Van Overstraeten pour le service français)