Les ventes de Yum Brands en hausse grâce à KFC en Chine

mercredi 3 février 2016 23h08
 

3 février (Reuters) - Yum Brands, qui va scinder ses activités en Chine, a fait état mercredi d'une progression plus forte que prévu au quatrième trimestre des ventes de ses restaurants ouverts depuis plus d'un an grâce à de bonnes performances en Chine de son enseigne KFC.

Les ventes globales de Yum dans les restaurants ouverts depuis plus d'un an ont progressé de 6%, avec un bond de 7% en Chine et de 6% pour les seuls restaurants KFC, toujours en Chine.

Les analystes s'attendaient en moyenne à une progression de 1,8% globalement et de 1,9% en Chine, selon Consensus Metrix.

Yum, propriétaire en outre des enseignes Pizza Hut et Taco Bell, a publié un bénéfice net de 275 millions de dollars, soit 63 cents par action, à comparer à une perte de 86 millions de dollars (20 cents par action) un an plus tôt.

Hors exceptionnels, le bénéfice s'établit à 68 cents par action, soit au-dessus du consensus de 66 cents, selon Thomson Reuters I/B/E/S.

Le chiffre d'affaires global a baissé de 1,2% à 3,95 milliards de dollars. Les analystes l'attendaient à 4,02 milliards.

Yum Brands a annoncé en octobre son intention de scinder ses activités en Chine au sein d'une société cotée en Bourse et de se réorganiser ainsi en profondeur, sous la pression d'un actionnaire activiste.

L'action Yum Brands était stable dans les échanges d'après-Bourse à Wall Street.

(Subrat Patnaik à Bangalore; Patrick Vignal pour le service français)