BOURSE-CGG plus forte baisse du SBF120, doutes sur la recapitalisation

mercredi 3 février 2016 17h06
 

PARIS, 3 février (Reuters) - L'action CGG accuse la plus forte baisse du SBF 120 mercredi après-midi, des intervenants s'interrogeant sur le résultat de l'augmentation de capital du groupe et sur l'éventuelle nécessité d'une autre levée de fonds.

Vers 16h50, l'action du spécialiste des services et équipements géophysiques plonge de 8,57% à 0,64 euro pendant que l'indice SBF 120 se replie de 1,66% et que l'indice sectoriel européeen accuse une baisse limitée à 0,5%.

CGG avait annoncé le 13 janvier le lancement d'une augmentation de capital avec maintien du droit préférentiel de souscription d'un montant d'environ 350 millions d'euros dans le cadre de son plan de transformation.

La souscription des actions nouvelles était ouverte du 14 au 27 janvier et leur admission aux négociations doit intervenir vendredi.

"Le marché commence à s'exciter car ils n'ont toujours pas communiqué pour dire si l'augmentation de capital s'est bien passée et si les banques ont dû la soutenir. On est un peu dans le flou artistique et je pense que ça fait vraiment peur au marché", a estimé un analyste.

"Sur l'aspect fondamental il n'y a rien de plus, je pense que c'est vraiment des craintes de marché sur l'opération en tant que telle."

Selon un autre analyste, "il y a un manque de visibilité sur la génération de cash qui reste faible (et) on ne sait pas si l'augmentation de capital va suffire".

Un trader a lui aussi estimé que l'opération pourrait s'avérer insuffisante dans un contexte de prix du pétrole qui reste sous pression et qu'une nouvelle levée de fonds risque d'être nécessaire. (Benjamin Mallet, avec Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par Jean-Michel Bélot)