LEAD 1-ABB-Bénéfice -70% au T4 mais supérieur au consensus

mercredi 3 février 2016 09h22
 

(Actualisé avec des précisions, cours de Bourse)

par John Miller

ZURICH, 3 février (Reuters) - ABB a annoncé mercredi une baisse de 70% de son bénéfice net au quatrième trimestre, en raison du tassement de la demande de la Chine et de la clientèle pétrolière, et l'équipementier du secteur de l'électricité a fait savoir qu'il poursuivrait sans relâche son programme de réduction des coûts.

Les ventes d'équipements pour des entreprises telles que les cimenteries ont souffert d'une baisse de la demande en Chine, dont le gouvernement freine les projets d'infrastructures en raison de surcapacités industrielles.

Le bénéfice net ressort à 204 millions de dollars, dépassant toutefois le consensus des analystes qui donnait 192 millions. Le chiffre d'affaires a fléchi à 9,4 milliards de dollars, là encore un peu au-dessus du consensus qui était de 9,2 milliards.

Les commandes ont diminué de 12% en raison d'effets de change défavorables et d'un tassement à deux chiffres en Chine, deuxième marché d'ABB après les Etats-Unis, mais elles ont augmenté en Europe.

Il s'agit pour ABB de réorienter en Chine les ressources vers les segments qui sont encore en croissance, comme les robots industriels pour les constructeurs automobiles, et les matériels comme les transformateurs, les câbles électriques et les centraux pour les projets de distribution d'électricité, a expliqué le directeur général Ulrich Spiesshofer aux journalistes.

Le groupe suisse a enregistré 496 millions de charges de restructuration durant le trimestre, s'inscrivant dans un programme visant une réduction des coûts d'un milliard de dollars annuellement à partir de 2017. Il anticipe jusqu'à 750 millions de dollars de nouvelles charges de restructuration sur l'année en cours.

Mais il augmente aussi son dividende à 0,74 franc par action contre 0,72 et a fait part d'une amélioration de sa marge opérationnelle brute à 11,7%.

L'examen stratégique de la division Power Grids progresse comme il se doit, a observé Spiesshofer. L'examen en question pourrait déboucher sur la cession de la division ou son introduction en Bourse, la décision à ce sujet devant intervenir dans le courant de l'année.

L'action ABB gagne 2,2% à 17,73 francs en Bourse de Zurich en début de séance. Elle a perdu 20% depuis juillet, ce qui n'est pas du goût des deux principaux actionnaires qui sont le suédois Investor, avec un peu plus de 10% du capital, et l'activiste Cevian (un peu plus de 5%). (Wilfrid Exbrayat pour le service français)