LEAD 1-La Bourse de Tokyo finit en baisse de 3,15%

mercredi 3 février 2016 08h36
 

(Actualisé avec détails)

TOKYO, 3 février (Reuters) - La Bourse de Tokyo a fini sur une recul de plus de 3% mercredi, affectée à son tour par la poursuite de la rechute des cours du brut mais aussi par un renchérissement du yen, évolution qui pèse sur les nombreuses valeurs exportatrices de la place japonaise.

L'indice Nikkei a perdu 3,15%, soit 559,43 points, à 17.191,25 et le Topix, plus large, a cédé 45,77 points (-3,15%) à 1.406,27.

Après avoir clôturé lundi à un pic de trois semaines, porté notamment par la décision inattendue prise vendredi par la Banque du Japon d'assouplir sa politique monétaire en adoptant un taux d'intérêt négatif, l'indice Nikkei est lourdement retombé, accusant un repli de 1,87% depuis le début de la semaine.

Le dollar reculait de quelque 0,2% par rapport au yen, à 119,77 yens, s'éloignant encore un peu plus du pic de six semaines de 121,70 yens atteint vendredi après l'annonce de la Banque du Japon.

Ce renchérissement de la devise japonaise, recherchée comme valeur refuge par temps d'incertitude, a plombé des compartiments tels que les équipements de transport et les machines-outils, avec des indices sectoriels en recul de respectivement 5,2% et 5,7%.

Certains résultats d'entreprise jugés décevant ont largement contribué à la baisse de la cote.

Le titre IHI a ainsi chuté de plus de 20% après que le géant industriel a dit anticiper désormais une perte nette de 30 milliards de yens pour l'exercice fiscal se terminant le 31 mars contre une prévision précédente d'un bénéfice de 18 milliards.

L'action Casio Computer a terminé en baisse de 16,8% après les résultats trimestriels publiés par le groupe d'électronique grand public.

Et le titre du courtier Nomura a reculé de plus de 10% après que ce dernier a annoncé un recul de 49% de son bénéfice net sur la période octobre-décembre. (Ayai Tomisawa, Benoit Van Overstraeten pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)