BOURSE-Stallergenes Greer portée par la reprise partielle d'une usine

mardi 2 février 2016 10h42
 

PARIS, 2 février (Reuters) - L'action Stallergenes Greer est très recherchée mardi matin à la Bourse de Paris, où le laboratoire est en tête des hausses de l'indice CAC Mid & Small dans des volumes très élevés après l'annonce de la reprise prochaine de certaines productions sur son site d'Antony (Hauts-de-Seine).

A 10h38, le titre progresse de 9,05% à 30 euros dans des volumes représentant 11,9 fois leur moyenne quotidienne des trois derniers mois sur Euronext. Au même instant, le CAC Mid & Small perd 0,79% dans des volumes équivalents à 31% de leur moyenne journalière habituelle.

Stallergenes Greer a annoncé lundi la reprise "imminente" de la production d'une partie de ses traitements contre les allergies respiratoires, suspendue en décembre 2015 à la suite de dysfonctionnements provoqués par un changement de système informatique.

L'action Stallergenes avait fortement baissé à l'annonce début décembre de l'arrêt du site d'Antony.

"C'est une bonne nouvelle dans le sens où cela démontre la capacité de Stallergenes à sortir de la crise", commente dans un mémo Portzamparc, qui conseille de renforcer le titre avec un objectif de cours de 30 euros.

"Cependant, ce ne sera pas suffisant pour rattraper le terrain perdu. Les ventes d'Oralair ne représentent que 10 à 15% du chiffre d'affaires total. L'essentiel de l'activité est porté par Stalloral", nuance la société de Bourse.

Cette reprise sur le site d'Antony ne concerne que les comprimés d'immunothérapie allergénique (spécialités pharmaceutiques), dont le plus connu est l'Oralair.

Elle ne porte toujours pas en revanche sur les "APSI" (Allergènes préparés pour un seul individu), qui avaient fait l'objet d'un rappel auprès des patients, à la demande de l'Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM). (Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par Jean-Michel Bélot)