Succès à double tranchant pour les ETF obligataires européens

lundi 1 février 2016 18h53
 

par Dhara Ranasinghe

LONDRES, 1er février (Reuters) - Les flux de souscription dans les fonds indiciels cotés obligataires atteignent des niveaux records, soutenant l'activité sur un marché secondaire en contraction au risque de devenir un facteur supplémentaire de volatilité.

L'activité sur le marché obligataire européen est réduite du fait du programme de rachats de la Banque centrale européenne et de l'évolution de la réglementation bancaire qui pèse sur les activités de tenue de marché mais les fonds indiciels cotés (exchange traded funds ou ETF) obligataires ont le vent en poupe.

BlackRock, l'un des principaux promoteurs d'ETF, estime que les actifs des fonds de ce type investis en obligations européennes ont été multipliés par 2,4 depuis 2009 et que les ETF obligataires devraient voir leurs actifs atteindre 2.000 milliards de dollars à l'échelle mondiale, soit l'équivalent de la dette publique italienne.

Flux de souscription dans les ETF d'obligations européennes : reut.rs/1PAQqKp

En Europe, le marché reste encore modeste. Les actifs sous gestion des ETF investis en obligations d'Etat ou d'entreprises européennes représentent 56 milliards d'euros contre 26 milliards, il y a cinq ans, selon des données de Markit.

"Il y a eu une vague de souscriptions dans les ETF obligataires", a dit Lydia Vitalis, en charge des relations avec les sociétés de gestion pour le cabinet de consultants Greenwich Associates. "Il y a beaucoup de liquidité retenue dans les ETF et ils vont prendre une place grandissante dans le marché."

Pour certains spécialistes des marchés et régulateurs, comme la Banque des règlements internationaux, cette influence n'est pas sans risque et contribue même à une "illusion de liquidité".   Suite...