1 février 2016 / 10:25 / il y a 2 ans

LEAD 1-Nokia chute après la résolution d'un litige avec Samsung

(Actualisé avec d‘autres commentaires)

HELSINKI, 1er février (Reuters) - Le titre Nokia chute de près de 11% lundi matin à la Bourse d‘Helsinki, les investisseurs se montrant déçus par les modalités de règlement d‘un différend avec Samsung Electronics au sujet de brevets.

Vers 10h20 GMT, l‘action recule de 10,76% à 5,89 euros, accusant la plus forte baisse de l‘indice Stoxx 600 derrière Alcatel-Lucent (-11,51%), l‘équipementier de réseaux franco-américain passé sous contrôle du groupe finlandais.

Nokia a précisé que l‘accord avec Samsung ferait passer les revenus de Nokia Technologies, sa division brevets, à environ 1,02 milliard d‘euros en 2015, un montant qui inclut des versements de rattrapage sur deux années, contre 578 millions en 2014.

Le groupe a ajouté que les revenus annualisés de la division seraient désormais de quelque 800 millions d‘euros. Pour 2016, les analystes financiers avaient anticipé un chiffre d‘affaires de 900 millions d‘euros pour cette division.

“Alors que le chiffre d‘affaires annualisé de Nokia Technologies à la suite de l‘arbitrage est conforme à nos prévisions, il est bien inférieur au consensus”, notent les analystes de Liberum.

Sami Sarkamies, analyste chez Nordea, explique quant à lui que “certains avaient espéré que Nokia serait en mesure de générer plus de revenus avec son portefeuille de brevets qu‘Ericsson”.

“Les termes (de l‘accord avec Samsung) ne vont pas dans ce sens (...) Les estimations de résultats vont été révisées”, ajoute-t-il.

La semaine dernière, Ericsson a fait état pour 2015 de revenus tirés des droits de propriété intellectuelle de 14,4 milliards de couronnes suédoises (1,55 milliard d‘euros).

LA COMMUNICATION DE NOKIA CRITIQUÉE

Certains investisseurs ont critiqué lundi la manière dont Nokia a présenté l‘accord d‘arbitrage, tout en se disant surpris par la réaction boursière.

“La société aurait dû être plus explicite, les investisseurs se posent des questions, par exemple, sur ce que sera réellement le chiffre d‘affaires de (Nokia) Technologies en 2016”, dit ainsi Juha Varis, gérant de Danske Capital.

Depuis l‘annonce de son projet de rachat d‘Alcatel-Lucent le 15 avril dernier, le titre Nokia a perdu près de 25% -- contre un recul de 10% pour l‘indice regroupant les valeurs technologiques européennes sur la période -- en raison de craintes quant à l‘intégration des deux groupes.

Le groupe finlandais, un temps premier fabricant de téléphones portables, a cédé son activité de terminaux mobiles à Microsoft en 2014, se recentrant ainsi essentiellement sur les équipements de réseaux tout en gardant un nombre important de brevets dans le domaine des portables.

Nokia et Samsung avaient engagé une procédure d‘arbitrage contraignant en 2013 afin de régler la question de dédommagements supplémentaires liés à des brevets dans le domaine de la téléphonie sur une période de cinq ans rétroactive au début de 2014.

Le groupe finlandais a précisé lundi qu‘il devrait recevoir au moins 1,3 milliard d‘euros en numéraire sur la période 2016-2018 en lien avec des arbitrages résolus et en cours, dont l‘accord annoncé avec Samsung.

Nokia est également en conflit avec LG Electronics sur des droits de propriété intellectuelle et pourrait entamer prochainement des discussions avec Apple en vue de conclure un nouveau contrat pour les prochaines années.

Jussi Rosendahl, Benoit Van Overstraeten pour le service français, édité par Marc Angrand

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below