GTT au plus bas après l'ouverture d'une enquête en Corée

lundi 1 février 2016 09h35
 

PARIS, 1er février (Reuters) - Le titre GTT plonge en Bourse à l'ouverture des marchés lundi, et atteint son niveau le plus bas depuis la fusion de Gaztransport et de Technigaz, alors que l'annonce de l'ouverture d'une enquête en Corée inquiète les investisseurs.

Le titre perd 12,90% 30,025 euros à 9h29 dans des volumes atteignant déjà près de 75% de leur moyenne quotidienne dans les trois derniers mois sur Euronext, contre un indice SBF 120 en baisse de 0,05% dans des volumes de 8% de ses moyennes quotidiennes.

Le groupe a annoncé vendredi avoir reçu une notification de l'autorité de la concurrence coréenne l'informant de l'ouverture d'une enquête concernant ses pratiques commerciales avec ses clients dans les chantiers navals coréens.

"Les chantiers coréens représentent 88% du carnet de commandes (de GTT) à fin septembre", rappelle Portzamparc dans une note où l'analyste abaisse sa recommandation de "renforcer" à "conserver" en attendant l'issue de l'enquête, précisant que le titre pourrait être sous pression à court terme. (Joseph Sotinel, édité par Jean-Michel Bélot)