Julius Baer déçoit sur le bénéfice, pas sur le dividende

lundi 1 février 2016 08h35
 

ZURICH, 1er février (Reuters) - Julius Baer a publié lundi un bénéfice net annuel aux normes comptables internationales IFRS divisé par trois, principalement à cause des provisions passées pour couvrir d'éventuelles amendes aux Etats-Unis au terme de l'enquête en cours sur des soupçons d'évasion fiscale de ses clients américains.

La troisième banque cotée suisse a réalisé en 2015 un bénéfice net IFRS de 121 millions de francs suisses (109 millions d'euros).

Le bénéfice net courant, qui exclut 547,24 millions de dollars de provisions sur le litige fiscal, a augmenté de 20% à 701 millions de francs. Les analystes financiers interrogés par Reuters prévoyaient en moyenne un résultat de 729 millions de francs.

Julius Baer propose de relever son dividende de 10% à 1,10 franc par action, comme attendu par le marché.

L'afflux net d'argent frais a atteint 12 milliards de francs sur l'année, permettant à la banque d'inscrire un nouveau record avec 300 milliards de francs d'actifs sous gestion.

Le groupe a confirmé retenir un ratio de fonds propres global aux normes de la Banque des règlements internationaux (BRI) de 15% et avoir adopté un nouveau plancher de 11% pour le ratio CET1 (Core Equity Tier 1).

Il a précisé vouloir porter son ratio de distribution des bénéfices vers 40% du bénéfice net ajusté.

"Sauf dans le cas où des événements importants le justifieraient, le dividende ordinaire par action devrait normalement être au moins égal au dividende ordinaire de l'année précédente", a-t-il ajouté. (Michael Shields; Marc Angrand pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten)