Colgate-Palmolive rate le consensus au T4 à cause du dollar

vendredi 29 janvier 2016 17h06
 

29 janvier (Reuters) - Colgate-Palmolive a fait état vendredi d'un recul plus marqué que prévu de son chiffre d'affaires au quatrième trimestre, le fabricant américain de dentifrices et de savons ayant pâti de la vigueur du dollar et de la faiblesse de la demande en Amérique latine, son premier marché.

Malgré ces annonces, l'action gagnait vers 16h00 GMT 0,98% à 65,66 dollars, évoluant en phase avec un S&P 500 en hausse de plus de 1%.

Colgate-Palmolive, qui réalise plus des trois quarts de son chiffre d'affaires en dehors des Etats-Unis, a cherché à compenser la force du dollar par des hausses de prix, principalement en Amérique latine, ce qui a entraîné une baisse des volumes vendus et du chiffre d'affaires dans la région.

Sur les trois derniers mois de l'année, le dollar a augmenté de 11,7% face à un panier de devises internationales par rapport au quatrième trimestre 2014.

Au cours de la période, le groupe a augmenté de 13% ses prix en Amérique latine, où les volumes ont diminué de 4%.

Le chiffre d'affaires total sur la période a reculé de 7,6%, à 3,90 milliards de dollars (3,62 milliards d'euros). Les analystes financiers avaient anticipé en moyenne 3,93 milliards, selon le consensus Thomson Reuters I/B/E/S.

Sur le quatrième trimestre, Colgate-Palmolive a accusé une perte nette de 485 millions de dollars, soit 0,51 dollar par action, contre un bénéfice de 628 millions (0,68 dollar/action) il y a un an.

Cette perte s'explique par une charge de 1,08 milliard de dollars liée à la modification de la manière dont le groupe comptabilise ses opérations au Venezuela.

Mardi, Procter & Gamble a dit avoir renoué avec la croissance organique de ses ventes sur les trois derniers mois de 2015, grâce à la hausse des prix et au recentrage de son portefeuille de marques. (Yashaswini Swamynathan; Benoît Van Overstraeten pour le service français, édité par Patrick Vignal)