L'esthétique médicale tirée par l'Asie jusqu'en 2020

vendredi 29 janvier 2016 16h22
 

PARIS, 29 janvier (Reuters) - Le marché mondial de l'esthétique médicale et chirurgicale a enregistré une solide croissance en 2015, tiré par le dynamisme de l'Asie et l'engouement pour les traitements anti-rides, des tendances qui devraient se poursuivre jusqu'en 2020, selon l'observatoire Imcas (International Master Course on Aging Skin).

Au total, ce marché dominé par des groupes tels qu'Allergan , l'inventeur du botox, ou Galderma, qui commercialise le Dysport d'Ipsen, a progressé de 8,2% l'an dernier à 6,89 milliards d'euros, l'Asie inscrivant une avance de 13%, les Etats-Unis de 7% et l'Europe de 6%.

Cette année, le marché devrait croître de 8,5% à 7,47 milliards d'euros et peser 10,49 milliards en 2020, correspondant à une croissance annuelle de 8,9%, prévoit l'Imcas.

A cet horizon, l'Asie connaîtra la plus forte croissance avec une progression moyenne annuelle de 13,8%, contre 7,6% pour les Etats-Unis et 5,6% pour l'Europe, précise l'observatoire. (Noëlle Mennella, édité par Dominique Rodriguez)