Veolia poursuit la Lituanie et lui réclame 100 millions

mercredi 27 janvier 2016 16h43
 

OSLO, 27 janvier (Reuters) - Veolia Environnement a annoncé mercredi qu'il réclamait 100 millions d'euros de dommages et intérêts à la Lituanie dans le cadre d'une procédure d'arbitrage auprès de l'International Centre for Settlement of Investment Disputes, instance basée à Washington auprès de laquelle une plainte a été déposée mardi.

La société lituanienne Vilniaus Energija, une filiale de Veolia, reproche à Vilnius des "décisions judiciaires injustes et discriminatoires".

"C'est une décision exceptionnelle; nous n'avons jamais soumis un Etat européen à un arbitrage", a dit Malika Ghendouri, vice-présidente de Veolia pour l'Europe centrale et orientale, dans un entretien publié par le quotidien Verslo Zinios.

Veolia gère le chauffage de la capitale, Vilnius, et de neuf autre municipalités de l'Etat balte. Son contrat de 15 ans passé avec la municipalité de Vilnius arrive à terme en 2017 et cette dernière a dit qu'elle ne comptait pas le reconduire.

Le gouvernement a également supprimé les subventions à l'usage du gaz dans les secteurs de l'électricité et du chauffage à partir de cette année, obligeant Vilniaus Energija à fermer l'une de ses centrales de production combinée de chaleur et d'électricité à Vilnius.

Le ministre de l'Energie lituanien, Rokas Masiulis, qui reproche à la filiale de Veolia de pratiquer des tarifs trop élevés, a dit que l'Etat pourrait lui aussi porter plainte contre celle-ci auprès de la même instance.

Voelia n'était pas disponible dans l'immédiat pour un commentaire.

(Nerijus Adomaitis, Wilfrid Exbrayat pour le service français, édité par Marc Angrand)