STM va supprimer 1.400 emplois dans le monde dans les décodeurs

mercredi 27 janvier 2016 07h26
 

PARIS, 27 janvier (Reuters) - STMicroelectronics a annoncé mercredi qu'il prévoyait d'arrêter le développement de nouveaux produits dans son activité de fabrication de décodeurs, ce qui aura pour conséquence la suppression de 1.400 emplois dans le monde, dont 430 en France via un plan de départs volontaires.

Le fabricant de semi-conducteurs avait indiqué en mai dernier étudier diverses options pour sa division déficitaire Digital Product Group (DPG) qui emploie au total 2.000 personnes, principalement en Inde et en France.

Dans un communiqué, le groupe franco-italien précise que 600 salariés seront par ailleurs conservés dans l'entreprise et réaffectés à d'autres activités.

"Cette décision difficile est en adéquation avec notre stratégie qui consiste à n'opérer que des activités soutenables financièrement, et est la conséquence des pertes significatives de l'activité produits pour set top-box au cours des dernières années dans un environnement de marché de plus en plus difficile", commente le PDG Carlo Bozotti dans un communiqué.

Le groupe a par ailleurs publié des résultats conformes aux attentes pour le quatrième trimestre avec un chiffre d'affaires de 1,67 milliard de dollars et une marge brute de 33,5%.

Pour le premier trimestre du nouvel exercice, il s'attend à une baisse séquentielle du chiffre d'affaires d'environ 3% au point médian et une marge brute d'environ 33,0%.

Le communiqué :

bit.ly/1TmTVd9 (Gwénaëlle Barzic, édité par Jean-Michel Bélot)