L'aéroport de Notre-Dames-des-Landes doit se faire, dit Valls

mardi 26 janvier 2016 16h02
 

PARIS, 26 janvier (Reuters) - Manuel Valls a affirmé mardi, au lendemain d'une décision de justice autorisant l'expulsion d'occupants du site de Notre-Dames-des-Landes (Loire-Atlantique), que le projet d'aéroport devait se poursuivre.

"Ce projet est nécessaire pour des raisons économiques, pour le grand Ouest. Il doit se poursuivre en respectant les procédures, en respectant le cadre défini par l'Union européenne", a déclaré le Premier ministre à l'Assemblée nationale lors d'une séance de questions au gouvernement.

La justice a autorisé lundi l'expulsion d'opposants historiques à ce projet contesté, en particulier par des militants écologistes, mais sans astreinte financière, ce qui pourrait prolonger pendant des mois l'occupation du site si les autorités n'envoient pas les forces de l'ordre. (Simon Carraud, édité par Yves Clarisse)