EDF a signé un protocole d'accord sur les six EPR en Inde

mardi 26 janvier 2016 15h19
 

PARIS, 26 janvier (Reuters) - EDF a annoncé mardi avoir signé un protocole d'accord avec l'électricien national indien Nuclear Power Corp of India (NPCIL) portant sur la construction de six réacteurs nucléaires à Jaitapur, dans l'ouest de l'Inde.

Les négociations ont été ralenties ces dernières années par des questions de prix ainsi que, plus récemment, par le projet de prise de contrôle des réacteurs nucléaires d'Areva par EDF.

Si bien que le projet de Jaitapur, qui avait reçu en 2010 une première autorisation environnementale, en est toujours au stade des études techniques préliminaires.

"L'objectif des prochains mois sera de poursuivre la préparation, commencée par Areva et NPCIL en avril 2015, de la certification du réacteur EPR en Inde par l'autorité de sûreté indienne et de finaliser les conditions notamment économiques et financières et les spécifications techniques du projet, supervisées par l'agence nucléaire indienne DAE", souligne EDF dans un communiqué.

Lors de sa visite en Inde, François Hollande avait fait état lundi de progrès importants dans ce dossier.

EDF a également signé un accord dans l'énergie éolienne terrestre avec le groupe Sitac.

En vertu de cet accord, EDF prendra, via sa filiale EDF EN, 50% de la société SITAC Wind Management and Development Private Limited dont l'objectif est de construire d'ici la fin de l'année quatre parcs éoliens d'une capacité totale de 142 mégawatts (MW) dans l'Etat du Gujarat, l'un des plus ventés d'Inde.

A moyen terme, cette filiale prévoit de lancer quelque 220 MW supplémentaires de projets éoliens dans les Etats du Gujarat, du Maharastra et du Rajasthan.

EDF a également signé un accord pour contribuer au programme national indien de développement de "villes intelligentes". (Jean-Michel Bélot, édité par Dominique Rodriguez)