UE-Des équipementiers auto japonais bientôt mis à l'amende-sces

lundi 25 janvier 2016 17h46
 

BRUXELLES, 25 janvier (Reuters) - La Commission européenne (CE) doit sous peu infliger des amendes à plusieurs équipementiers automobiles japonais pour entente illicite sur les prix des accélérateurs et des starters, ont dit lundi deux sources proches du dossier.

Les sociétés en question sont Denso, deuxième équipementier automobile mondial, Mitsubishi Electric et une filiale d'Hitachi, ont précisé les sources.

On ne sait pas si parmi elles figure un informateur. Les sociétés qui informent l'exécutif européen de l'existence d'un cartel ne sont pas sanctionnées.

Ricardo Cardoso, porte-parole de la CE, s'est refusé à tout commentaire.

"Nous ne sommes pas en mesure de nous exprimer sur l'enquête", a dit de son côté un porte-parole de Denso.

Hitachi et Mitsubishi Electric n'étaient pas disponibles dans l'immédiat. (Foo Yun Chee, Wilfrid Exbrayat pour le service français, édité par Marc Angrand)