BOURSE-Les pétrolières rechutent avec les cours du baril

lundi 25 janvier 2016 11h05
 

PARIS, 25 janvier (Reuters) - L'action Technip enregistre la plus forte baisse de l'indice SBF 120 lundi matin et d'autres valeurs pétrolières sont aussi reparties en forte baisse alors que les cours du pétrole se replient après un rebond marqué en fin de semaine dernière.

Technip perd 3,7% à 39,265 euros à 10h46, dans des volumes représentant 43% de leur moyenne quotidienne des trois derniers mois sur Euronext, contre un SBF 120 en légère baisse de 0,03% dans des volumes de 22% de leur moyenne quotidienne.

Macquarie, dans une note sectorielle, écrit qu'il réduit sa prévision de bénéfice par action en 2017 de 21%, même si l'analyste reste à l'achat sur Technip.

Total cède 1,41% à 38,705 euros et Maurel & Prom perd 0,38% à 2,6 euros.

Les cours du pétrole, qui avaient bénéficié d'un rebond avec la vague de froid qui s'est abattue sur une partie de l'Europe et des Etats-Unis, est reparti à la baisse, dans un marché restant très méfiant. Le cours du baril de Brent est en baisse de 2,42% à 31,4 dollars.

Pour HSBC, "2016 devrait être la troisième année de suite où il y aura des baisses d'investissements organiques pour les groupes pétroliers mondiaux". Après avoir baissé de 17% en 2015, les investissements organiques devraient encore baisser de 10%, estime HSBC.

Le titre CGG (+1,12% à 0,9 euros) profite en revanche de rachats de ventes à découvert ("shorts"). Selon des données établies par Markit, le niveau de ventes à découvert - titres qu'un investisseur ne détient pas encore mais dont il anticipe la baisse - est tombé à 2,94% du nombre total de titres CGG en circulation, contre 12,77% le 13 janvier. A titre de comparaison, ce ratio est en moyenne de 2,4% actuellement pour le CAC 40.

Des vendeurs actions ont conseillé ces derniers jours de réduire le niveau de vente à découvert sur CGG pour aller "shorter" d'autres valeurs parapétrolières. (Joseph Sotinel et Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par Dominique Rodriguez)