Cnova (Casino) visé par une "class action" aux Etats-Unis

vendredi 22 janvier 2016 12h20
 

* Plainte déposée pour informations trompeuses

* Des plaintes "loin d'être déclarées recevables"-Cnova

* Le titre Cnova a perdu plus des deux tiers de sa valeur

par Pascale Denis

PARIS, 22 janvier (Reuters) - Une "class action" (actions de groupe) a été lancée aux Etats-Unis contre Cnova, filiale de Casino cotée au Nasdaq, pour divulgation d'informations trompeuses.

Les plaignants reprochent au spécialiste du e-commerce de ne pas avoir prévenu le marché, entre son introduction en Bourse et le 18 décembre 2015, d'une série de défaillances ayant conduit à une surestimation de ses ventes et de ses résultats, selon le document déposé par le cabinet Glancy Prongay & Murray auprès d'un juge de l'Etat de New York.

L'entreprise n'a pas fait savoir, selon eux : "que ses ventes étaient surestimées; qu'elle n'avait pas déprécié correctement la valeur de certains stocks; qu'il y avait des écarts importants dans l'évaluation des produits retournés ou abîmés; que les comptes étaient donc surestimés et que les communiqués financiers sur ses opérations et ses perspectives étaient faux et trompeurs".

Interrogé Cnova - dont les deux grands actifs sont CDiscount, un des leaders du e-commerce non alimentaire en France, et le brésilien Nova Pontocom - a fait savoir que "ces plaintes sont loin d'être déclarées recevables".

"Cnova rejette fermement toutes ces allégations et entend se défendre vigoureusement", a déclaré une porte-parole du groupe.   Suite...