EDF prévoit de supprimer 6.000 postes dans le monde-presse

vendredi 22 janvier 2016 08h02
 

PARIS, 22 janvier (Reuters) - EDF prévoit de supprimer 6.000 postes dans le monde à l'horizon 2019, soit environ 3,5% de ses effectifs, rapportent Les Echos vendredi.

Ces réductions d'emplois concerneront en particulier EDF Energy, filiale britannique du groupe, ajoute le quotidien.

Interrogé, EDF s'est refusé à tout commentaire.

L'électricien public a annoncé jeudi son intention de supprimer entre 2.300 et 4.200 postes en France sur la période 2016-2018, sans licenciements, pour faire face à une concurrence accrue et à la chute des prix du marché de l'électricité.

Par ailleurs, EDF a revu à la baisse, de 55 à 51 milliards d'euros courants, le montant du "grand carénage", son programme d'investissements et de dépenses de maintenance de son parc de centrales nucléaires, selon le quotidien qui cite un document transmis aux élus du Comité d'entreprise. (Pascale Denis, édité par Wilfrid Exbrayat)