Avon veut économiser $350 millions en 3 ans, l'action bondit

jeudi 21 janvier 2016 17h58
 

21 janvier (Reuters) - Avon Products entend réduire ses coûts de 350 millions de dollars (323 millions d'euros) durant les trois prochaines années, a déclaré la directrice générale Sheri McCoy jeudi, lors de la journée investisseurs du groupe de cosmétiques en difficulté.

Celle-ci a ajouté qu'Avon étudiait "toutes les possibilités" pour sa filiale chinoise, qui représente 1% environ du chiffre d'affaires total.

L'action gagnait près de 11% à 2,69 dollars à Wall Street à la mi-journée.

Le fonds Cerberus Capital, qui avait annoncé en décembre son intention de prendre une participation majoritaire dans la filiale nord-américaine d'Avon, a dit jeudi qu'il avait identifié "des opportunités opérationnelles significatives" dans cette région.

Le fonds spéculatif, qui compte entrer au capital d'Avon à hauteur de 16,6%, a précisé que son plan opérationnel envisageait des suppressions d'emplois.

Les analystes s'interrogent sur la viabilité du modèle de vente directe d'Avon et se demandent si la société a suffisamment d'argent pour poursuivre son activité.

Autant d'interrogations que Cerberus balaie du revers de la main. "Il n'y a aucun souci de liquidité" chez Avon, a dit Steven Mayer, l'un des responsables du fonds, ajoutant que la vente directe n'était pas un modèle en voie de disparition.

L'actionnaire Barington Capital, qui ne voit pas d'un bon oeil la transaction entre Avon et Cerberus, n'était pas disponible dans l'immédiat. (Yashaswini Swamynathan, Wilfrid Exbrayat pour le service français)