Grèce-Grève contre la réforme des retraites, ferries à l'arrêt

mercredi 20 janvier 2016 15h23
 

ATHENES, 20 janvier (Reuters) - Les ferries sont restés à quai dans les ports grecs et les agriculteurs ont déversé du lait dans les rues, mercredi, pour protester contre le projet de réforme des retraites, condition des créanciers internationaux d'Athènes pour le déblocage de fonds dans le cadre du troisième plan d'aide à la Grèce.

La colère de la population vise le projet du gouvernement, dominé par le parti de gauche radicale Syriza, de réduire de 1,8 milliard d'euros dès cette année le montant total des retraites, soit l'équivalent de 1% du PIB.

Les syndicats de salariés du public comme du privé appellent à une grève nationale pour le 4 février, mais les dockers les ont précédés en entamant mercredi une grève de 48 heures qui a paralysé le trafic des ferries.

"Voilà une première réponse au troisième maelström (plan d'aide)", a déclaré le syndicat des marins grecs dans un communiqué.

Sur l'île de Naxos en mer Egée, où l'agriculture représente 50% de l'activité économique, des paysans rassemblés dans le port ont déversé du lait. A Salonique dans le nord de la Grèce, les agriculteurs ont manifesté au volant de leurs tracteurs. (Lefteris Papadimas; Eric Faye pour le service français)