GB-E.ON se singularise en baissant ses prix du gaz de chauffage

mercredi 20 janvier 2016 10h14
 

LONDRES, 20 janvier (Reuters) - E.ON a annoncé mercredi une baisse de 5% du prix de son gaz de chauffage en Grande-Bretagne, le groupe allemand devenant ainsi le premier acteur du secteur dans ce pays à prendre acte de la chute des prix de gros et à mettre ainsi la pression sur ses concurrents, dont EDF, pour faire de même.

A partir du 1er février, E.ON va baisser en moyenne de 5,1% le prix de son gaz de chauffage standard, ce qui se traduira par une économie annuelle pour les foyers de 32 livres (41 euros).

Les prix du gros se traitent non loin d'un plus bas depuis 2009 en raison d'une situation de surcapacités, de températures hivernales supérieures à la moyenne et d'une chute des cours des matières premières.

La Grande-Bretagne compte six principaux fournisseurs d'énergie, SSE, Scottish Power, filiale d'Iberdrola , Centrica, npower, filiale de RWE, E.ON et EDF Energy.

La hausse continue des prix de l'électricité et du gaz a été l'un des thèmes de campagne des élections législatives britanniques de 2015.

L'autorité britannique de la concurrence a ouvert en juin 2014 une enquête sur les principaux fournisseurs d'énergie du pays. (Nina Chestney, Benoit Van Overstraeten pour le service français, édité par Bertrand Boucey)