Leidos près d'un accord avec Lockheed sur son informatique

mardi 19 janvier 2016 18h51
 

19 janvier (Reuters) - Leidos Holdings est près de conclure un accord de fusion de quelque cinq milliards de dollars (4,6 milliards d'euros) avec les filiales de Lockheed Martin spécialisées dans l'informatique et les services destinés au gouvernement, ont dit des sources proches du dossier.

L'opération, qui doit se faire suivant un protocole fiscal avantageux, créerait le plus important prestataire de services destinés au gouvernement des Etats-Unis, mieux armé pour faire face à la compression des budgets publics et à une concurrence accrue.

Leidos a soumis ce mois-ci une offre qui l'a emporté sur celle du sous-traitant de la défense CACI International et met la dernière main à un arrangement avec Lockheed, dans la perspective d'une annonce qui pourrait intervenir dès la semaine prochaine, ont ajouté les sources mardi.

Lockheed et Leidos se sont refusé à tout commentaire. CACI n'a pas répondu aux sollicitations de commentaires dans l'immédiat.

Leidos a pris jusqu'à 8,1% à cette annonce mais ne gagnait plus que 1,1% à la mi-journée à Wall Street. Lockheed, qui a gagné jusqu'à 2,2%, cédait 0,75%.

Lockheed, premier fournisseur du Pentagone, entend rembourser sa dette à la suite de l'accord d'achat de Sikorsky Aircraft, la filiale hélicoptères d'United Technologies, passé en juillet pour neuf milliards de dollars.

(Mike Stone et Andrea Shalal, Wilfrid Exbrayat pour le service français, édité par Véronique Tison)