BOURSE-Teleperformance bondit, les analystes optimistes pour l'avenir

mardi 19 janvier 2016 10h59
 

PARIS, 19 janvier (Reuters) - L'action Teleperformance signe l'une des plus fortes progressions de l'indice SBF 120 mardi matin à Paris, plusieurs analystes se montrant optimistes pour le spécialiste des centres d'appel.

A 10h48, le titre gagne 5,79% à 74,69 euros dans des volumes représentant 81% de ceux réalisés en moyenne sur une séance complète au cours des trois derniers mois sur Euronext. Au même instant, le SBF 120 avance de 1,82% dans des volumes équivalents à 26% de leur moyenne journalière habituelle.

"Après un très beau parcours boursier en 2015 (+37,34%, NDLR), Teleperformance reste l'une de nos valeurs favorites pour 2016 (...) Le titre recèle toujours du potentiel", juge dans une note Natixis, à l'achat sur la valeur avec un objectif de cours porté de 83 à 91 euros.

L'année 2016 devrait être très similaire à 2015 avec une croissance organique estimée à 7%, une progression de la marge de 30 points de base à 10,7% et la poursuite de la forte génération de free cash flows, considère le courtier.

"A moyen terme, les perspectives du groupe restent solides avec une croissance organique structurellement supérieure à 5% et un potentiel d'amélioration de la marge opérationnelle au-delà de 11%", ajoute-t-il.

De son côté, Goldman Sachs a entamé le suivi de la valeur avec une recommandation à l'achat et un objectif de cours de 96 euros, l'intermédiaire évaluant à près de 5,5% le taux de croissance annuel composé (CAGR) du chiffre d'affaires du groupe sur les cinq prochaines années.

Kepler Cheuvreux estime pour sa part que le groupe pourrait développer son activité dans les visas, où il est le troisième opérateur mondial avec TLSContact, ce qui pourrait soutenir sa croissance à périmètre constant et sa profitabilité, et souligne également le potentiel du groupe dans les fusions-acquisitions.

"Avec une puissance de feu pouvant atteindre un milliard d'euros, Teleperformance a les moyens de considérablement renforcer ses positions avec l'acquisition de petits acteurs afin de se développer dans d'autres activités que les centres d'appel et améliorer son profil de croissante profitable", juge Kepler.

Au mois de novembre, Teleperformance avait satisfait le marché en publiant un chiffre d'affaires supérieur au consensus au troisième trimestre. (Alexandre Boksenbaum-Granier, avec Pawel Lapinski à Gdynia, édité par Dominique Rodriguez)