** LE POINT SUR LES MARCHÉS avant l'ouverture en Europe **

mardi 19 janvier 2016 08h01
 

PARIS, 19 janvier (Reuters) - Les principales Bourses européennes sont attendues en hausse de quelque 1% mardi, dans la foulée de places asiatiques portées par la perspective de nouvelles mesures de relance en Chine, où les chiffres du produit intérieur brut (PIB) du quatrième trimestre ont confirmé le ralentissement de la deuxième puissance économique mondiale.

D'après les premières indications disponibles, le CAC 40 parisien pourrait gagner jusqu'à 1% à l'ouverture, le Dax à Francfort 1,1% et le FTSE à Londres 0,8%.

Ces trois indices ont enchaîné lundi leur troisième séance de baisse consécutive (la quatrième même pour le Dax) et accusent depuis le début de l'année des replis compris entre 7,5% et 11,5%, en raison des craintes, qui ont saisi l'ensemble des Bourses, de voir l'économie mondiale retomber en récession avec la nouvelle chute des cours du pétrole et le ralentissement chinois.

Ce dernier a été confirmé puisque, avec une croissance de 6,8% en rythme annuel sur la période octobre-décembre, la Chine a enregistré son rythme d'expansion le moins marqué depuis le premier trimestre 2009, quand la croissance chinoise avait brutalement ralenti à 6,2%.

Cette donnée est cependant conforme aux attentes des économistes et, surtout, elle plaide en faveur de nouvelles mesures de relance, qu'elles soient monétaires ou budgétaires.

"La faiblesse de la croissance (chinoise) avait déjà largement été inscrite dans les cours. Cette année, les exportations et la consommation pourraient rester mitigées. Les investissements, un autre moteur de la croissance, dépendront surtout des dépenses d'infrastructures du gouvernement", a déclaré Gu Yongtao, chargé de la stratégie chez Cinda Securities.

Un temps ébranlé par l'annonce du PIB chinois, l'indice Nikkei a finalement gagné 0,55% à la Bourse de Tokyo, interrompant ainsi une série de trois baisses consécutives.

Les marchés actions chinois reprenaient de leur côté quelque 3% et l'indice regroupant les Bourses d'Asie et du Pacifique (hors Japon) regagne 1,2% après avoir touché un nouveau creux de quatre ans en début de séance.

La cote européenne pourrait par ailleurs être soutenue par la bonne tenue des cours du brut, qui s'éloignent d'un plus bas depuis 2003 touché lundi à la faveur de données montrant que la demande chinoise en matière de carburants est restée forte malgré le ralentissement du pays.   Suite...