LEAD 1-La croissance chinoise à son rythme le plus faible depuis 2009

mardi 19 janvier 2016 06h01
 

par Kevin Yao et Xiaoyi Shao

PEKIN, 19 janvier (Reuters) - Le produit intérieur brut (PIB) chinois a progressé de 6,8% au quatrième trimestre en rythme annuel, ce qui correspond aux attentes des économistes et plaide en faveur de nouvelles mesures d'assouplissement monétaire après les six baisses de taux déjà annoncées depuis novembre 2014.

Cinquante économistes interrogés par Reuters prévoyaient en moyenne un tel taux de croissance, après une hausse de 6,9% sur un an au troisième trimestre.

Il s'agit du rythme d'expansion le plus lent depuis le premier trimestre 2009, quand la croissance chinoise avait brutalement ralenti à 6,2%.

Mais les Bourses chinoises ont bien accueilli une statistique sans surprise, publiée en même temps que plusieurs indicateurs sur la production industrielle, les ventes au détail et les investissements.

Sur l'ensemble de l'année 2015, la croissance s'établit à 6,9% contre 7,3% l'année précédente, soit son rythme le plus faible depuis 25 ans.

Le gouvernement vise officiellement une croissance d'"environ 7%" pour 2015 mais sa prévision pourrait descendre à 6,5% en 2016, ce qui serait encore suffisant pour atteindre son objectif d'un doublement de la richesse nationale et du PIB par habitant entre 2010 et 2020.

Ce chiffre de 6,5% correspond également à la moyenne des estimations des économistes, selon une enquête Reuters publiée jeudi, même si Pékin, comme on s'y attend, baisse encore cette année ses taux d'intérêt et augmente ses dépenses budgétaires.

Les données publiées mardi confortent l'hypothèse d'un ralentissement en douceur de l'activité chinoise, sans signe d'atterrissage brutal.   Suite...