Campagne de Facebook en Europe contre les messages racistes

lundi 18 janvier 2016 22h04
 

BERLIN, 18 janvier (Reuters) - Facebook a lancé lundi une vaste campagne en Europe pour lutter contre les messages extrémistes diffusés sur son site, après l'inquiétude exprimée en Allemagne notamment face à l'augmentation des commentaires xénophobes liés à l'afflux de réfugiés.

L'opération menée par le groupe américain s'intitule "Initiative pour le courage civil en ligne" et a été lancée à Berlin. Facebook promet un million d'euros, voire plus, pour soutenir les Organisations non gouvernementales (ONG) dans leurs efforts de lutte contre les messages xénophobes.

Les discours de haine "n'ont pas de place dans notre société" et notamment sur internet, a déclaré a directrice générale adjointe de Facebook, Sheryl Sandberg.

La charte fondamentale de Facebook prévoit l'interdiction des pratiques relevant du harcèlement et des menaces, mais les détracteurs du réseau social l'accusent de ne pas faire appliquer ces règles correctement.

Facebook a annoncé vendredi avoir fait appel aux services d'une filiale de l'éditeur allemand Bertelsmann pour surveiller et effacer les messages racistes publiés sur sa plate-forme en Allemagne.

Ces soupçons d'indolence dans la lutte contre la propagation des discours de haine ont conduit en novembre dernier le parquet de Hambourg à ouvrir une enquête sur Facebook. (Thorsten Severin; Danielle Rouquié pour le service français)