WhatsApp devient gratuite, pas de projet de publicité

lundi 18 janvier 2016 14h40
 

MUNICH, 18 janvier (Reuters) - WhatsApp, propriété de Facebook, a annoncé lundi le passage à la gratuité de son application de messagerie et, parallèlement, le développement de nouveaux outils permettant aux entreprises d'envoyer des notifications payantes à des utilisateurs.

Créée il y a sept ans, WhatsApp a été rachetée en 2014 pour 19,2 milliards de dollars (17,62 milliards d'euros) par Facebook. Selon la société, près d'un milliard d'abonnés utilisent aujourd'hui WhatsApp qui est compatible avec plusieurs systèmes d'exploitation mobiles.

Jusqu'ici, ces utilisateurs devaient s'acquitter d'un abonnement d'un dollar ou d'un euro par an au-delà de la première année d'utilisation gratuite.

"Aujourd'hui nous annonçons que WhatsApp devient gratuite pour ses utilisateurs. Nous n'allons plus leur demander de payer un abonnement annuel d'un dollar", a déclaré à des investisseurs et des entrepreneurs Jan Koum, le fondateur de WhatsApp, lors de la conférence annuelle Digital Life Design à Munich.

WhatsApp a dit ne pas avoir de projet autour de la publicité afin de compenser le manque à gagner, mais a annoncé travailler sur de nouveaux outils au sein son application permettant aux utilisateurs de communiquer directement avec des entreprises ou des organisations.

"Il pourrait s'agir par exemple de communiquer avec votre banque pour savoir si une transaction récente est frauduleuse, ou avec une compagnie aérienne dans le cas d'un vol retardé", écrit WhatsApp sur son blog. (bit.ly/1JcbeLX)

WhatsApp est en concurrence avec un nombre croissant de services de messagerie instantanée et de téléphonie sur internet comme Skype de Microsoft, Hangouts d'Alphabet (ex-Google), Viber de Rakuten, Facetime et Message d'Apple. (Amrutha Gayathri et Eric Auchard; Claude Chendjou pour le service français, édité par Bertrand Boucey)