La Bourse de Paris-Les valeurs du jour lundi (clôture)

lundi 18 janvier 2016 18h30
 

* Valeurs qui se traitent ex-dividende 
    * Le point sur les marchés européens 

    PARIS, 18 janvier (Reuters) - Les valeurs du jour lundi à la
Bourse de Paris, où le CAC 40 a fini la séance en baisse de
0,49% à 4.189,57 points, le secteur bancaire pesant sur
l'ensemble des marchés européens en raison d'inquiétudes sur le
capital des principales banques italiennes. 
        
    * Les VALEURS BANCAIRES européennes ont perdu 1,92%,
plus forte baisse sectorielle en Europe, et celles de la seule
zone euro ont chuté de 3,07%. 
    CRÉDIT AGRICOLE a abandonné 6,61% à 9,059 euros,
plus forte baisse du CAC 40. SOCIÉTÉ GÉNÉRALE a reculé
de 2,99% à 34,905 euros et BNP PARIBAS de 2,31% à
44,33 euros.
    Parmi les valeurs financières, AXA a cédé 1,67% à
22,39 euros. En revanche, CNP ASSURANCES a gagné 0,27%
à 11,12 euros après le relèvement du conseil de Nomura sur
l'assureur de "neutre" à "acheter", le courtier jugeant
attrayant le profil de rendement-risque de la valeur après sa
baisse en 2015. 
    
    * SOLVAY a perdu 2,47% à 79,06 euros. Berenberg a
ramené sa recommandation sur la valeur de "neutre" à "vendre",
estimant qu'à court terme la charge de remboursement de la dette
du groupe, qui vient de racheter Cytec Industries aux
Etats-Unis, pèse sur son cash-flow.
    
    * Les VALEURS BIOTECHNOLOGIQUES et BIOPHARMACEUTIQUES ont
dégringolé du fait de leurs profils jugés risqués dans le
contexte actuel de remontée de l'aversion au risque en Europe
comme aux Etats-Unis. 
    GENFIT a perdu 9,68% à 24,715 euros, plus forte
baisse de l'indice SBF 120, ADOCIA 8,27% à
54 euros et INNATE PHARMA 6,53% à 11,46 euros. Hors SBF
120, la medtech STENTYS a reculé de 11,23% à 4,11
euros, ERYTECH PHARMA a cédé 9,8% à 19,14 euros et AB
SCIENCE 9,62% à 9,4 euros.

    * CASINO (-8,44% à 36,655 euros) a continué sa
baisse. Menacé par Standard & Poor's de dégradation de sa note
de crédit dans la catégorie spéculative, le groupe a dit lundi
être attaché à son statut d'émetteur "investment grade".
 
    
    * RENAULT (-1,28% à 74,17 euros) n'est pas non
plus parvenu à enrayer son recul, qui s'explique selon des
traders par le dossier des émissions polluantes du constructeur,
les chiffres des ventes mondiales du groupe publiés ce lundi
étant jugés plutôt positifs et évitant, selon eux, une baisse
plus prononcée. 
    
    * EDF et AREVA ont respectivement reculé
de 3,54% à 11,45 euros et de 10,13% à 4 euros après l'annonce
par les deux groupes en fin de semaine dernière de nouvelles
provisions en lien avec le futur site d'enfouissement des
déchets radioactifs de Bure (Meuse).  
    
    * Les VALEURS PÉTROLIÈRES (+0,13% pour l'indice sectoriel
européen ) ont connu des destins divers alors que les
cours du pétrole sont repartis à la baisse (-0,86% à 28,69
dollars le baril pour le Brent vers 18h ). L'Iran, avec
la levée des sanctions internationales à son encontre, a décidé
une hausse de 500.000 barils par jour de son rythme de
production de brut. 
    TOTAL a gagné 1,13% à 38,08 euros, mais TECHNIP
 a perdu 1,48% à 37,855 euros. Hors CAC 40, VALLOUREC
 a chuté de 8,23% à 5,02 euros et MAUREL ET PROM
 de 6,69% à 2,37 euros.
    
    * ARCELORMITTAL a pris 3,14% à 3,149 euros, en
tête des hausses du CAC 40, soutenu par la décision de la banque
centrale chinoise de soutenir le yuan, ce qui devrait limiter
l'affaiblissement de la Chine comme acheteur de matières
premières.  
    
    * ALTEN a enregistré pour sa part la meilleure
performance du SBF 120, en hausse de 3,8% à 51,2
euros. Le titre a franchi en séance sa moyenne mobile à 50
jours, à 51,025 euros.
            

 (Joseph Sotinel, édité par Dominique Rodriguez)