Tata Steel supprime 1.050 emplois au Royaume-Uni

lundi 18 janvier 2016 12h34
 

LONDRES, 18 janvier (Reuters) - Tata Steel, le numéro un de la sidérurgie au Royaume-Uni, a annoncé lundi 1.050 suppressions d'emplois dans le pays qui viennent s'ajouter aux 1.170 décidées l'an dernier face à la baisse des prix de l'acier.

Dans un communiqué, le sidérurgiste indien précise que 750 emplois seront éliminés à Port Talbot au Pays de Galles et 300 autres dans d'autres sites britanniques, dont 200 dans des fonctions support, confirmant ainsi une information donnée dimanche par SkyNews.

"Ces mesures douloureuses sont nécessaires face à des conditions de marché extrêmement difficiles qui devraient persister dans un avenir prévisible", indique-t-il en dénonçant la baisse continue des prix de l'acier "provoquée par un déferlement d'importations à bas prix, en particulier en provenance de la Chine."

Karl Köhler, le patron des opérations européennes de Tata Steel, demande dans le communiqué que la Commission européenne adopte une réponse plus ferme au problème des importations à bas prix. "Ne pas le faire menace l'avenir de la totalité de l'industrie sidérurgique européenne", ajoute-t-il.

Tata Steel avait déjà annoncé en octobre 900 suppressions de postes à Scunthorpe, dans le nord de l'Angleterre, et 270 en Ecosse. (Bureau de Bangalore, Véronique Tison pour le service français)