Hollande insiste sur l'importance de Macron pour les réformes

lundi 18 janvier 2016 13h39
 

PARIS, 18 janvier (Reuters) - François Hollande a insisté lundi sur l'importance de l'action d'Emmanuel Macron pour réformer la France, alors que les échos de tensions au sein du gouvernement à son sujet se multiplient.

Une source gouvernementale a fait état récemment d'un bras de fer à l'initiative du ministre de l'Economie, qui demande que des réformes ambitieuses pour débloquer l'économie et le marché du travail soient menées jusqu'au bout du quinquennat.

Selon cette source, Emmanuel Macron, a laissé entendre qu'il pourrait quitter le gouvernement si l'exécutif choisissait de freiner les réformes pour ne pas brusquer la gauche avant l'élection présidentielle de 2017.

"Son idée, c'est qu'il faut réformer jusqu'au bout, qu'on ne peut pas se priver d'un an, un an et demi de quinquennat", a expliqué une seconde source gouvernementale.

Dimanche, le quotidien Le Parisien a fait état de ce bras de fer et de la "tentation" du ministre de l'Economie de claquer la porte, dans un climat de forte tension avec le Premier ministre, Manuel Valls, qui s'est pourtant toujours défendu publiquement d'une quelconque hostilité envers Emmanuel Macron.

En présentant son plan pour l'emploi lundi, François Hollande a cité le ministre de l'Economie et assuré qu'il irait "jusqu'au bout" dans les réformes pour favoriser l'emploi.

Il a repris une citation de ce dernier, expliquant que "pour beaucoup de jeunes, il est plus facile de trouver un client que de trouver un employeur".

Devant le Conseil économique, social et environnemental, le chef de l'Etat a promis des réformes pour développer la création d'entreprises et le travail indépendant.

Dans la droite ligne des demandes d'Emmanuel Macron, François Hollande a estimé que si certaines qualifications préalables pour certaines professions sont nécessaires pour la sécurité, "parfois, elles dépassent cet objectif et peuvent constituer des barrières".   Suite...