L'australien Wesfarmers vise le marché britannique du bricolage

lundi 18 janvier 2016 09h19
 

SYDNEY, 18 janvier (Reuters) - Wesfarmers, le numéro un australien de la distribution, a dévoilé lundi un projet d'expansion de 1,2 milliard de dollars australiens (760 millions d'euros) au Royaume-Uni en misant sur l'essor du marché du bricolage.

Wesfarmers, propriétaire de l'enseigne de supermarchés Coles et de la chaîne de bricolage Bunnings, annonce dans un avis financier son intention d'acquérir la filiale Homebase du britannique Home Retail Group pour 705 millions de dollars australiens puis de consacrer 500 millions supplémentaires à la modernisation de ses 265 magasins.

Aucune autre précision n'a été apportée. La semaine dernière, Home Retail Group a dit être en négociations avancées en vue de la cession de Homebase dans le cadre d'un "plan de transformation".

"Ce n'est pas sans risque", a convenu le directeur général de Wesfarmers, Richard Goyder, après avoir annoncé l'opération. "Mais on mettra toute la force de frappe de Wesfarmers derrière."

Vingt ans après avoir acquis Bunnings en Australie, Wesfarmers en a fait la première chaîne de bricolage du pays avec une part de marché de 40%. Le succès de Bunnings contraste avec les déboires de son concurrent le plus proche, Masters Home Improvement qui, par coïncidence, a été mis en vente lundi par sa maison mère Woolworths, la première chaîne de supermarchés en Australie.

Masters Home Improvement, qui est en fait une coentreprise entre la filiale Big W de Woolworths et l'américain Lowe's Companies, a accumulé 600 millions de dollars australiens de pertes depuis sa création en 2011 et ne détient que 9% du marché.

L'écrasante domination de Bunnings pourrait contraindre Woolworths à fermer purement et simplement Masters, faute d'acheteurs, ce qui bénéficierait alors au numéro trois australien du bricolage, Metcash, dont la part de marché est de 5%.

Ces spéculations ont fait bondir l'action Metcash de 7,92% à la Bourse de Sydney lundi, de loin la meilleure performance de l'indice général S&P/ASX 200 qui a cédé 0,70% pour clôturer à son plus bas niveau depuis juillet 2013.

Woolworths s'est adjugé 4,37% à 23,65 dollars australiens et

Wesfarmers a pris 2,03% à 40,12. (Byron Kaye, Véronique Tison pour le service français)