Telefonica intéressé par des actifs d'AT&T en Amérique latine

samedi 16 janvier 2016 00h23
 

par Liana B. Baker et Malathi Nayak

NEW YORK, 15 janvier (Reuters) - L'opérateur télécoms espagnol Telefonica a fait connaître son intérêt pour les activités de l'américain AT&T dans la télévision payante en Amérique latine, qui pourraient être valorisées environ 10 milliards de dollars (9,16 milliards d'euros), a-t-on appris de personnes proches du dossier.

AT&T a acheté ces actifs dans le cadre de l'acquisition l'an dernier de DirecTV. Ils incluent de la télévision par câble et satellite au Brésil, en Colombie, au Venezuela et en Argentine notamment.

L'opérateur américain n'a pas encore décidé s'il allait réfléchir à une vente à Telefonica ou à une autre entreprise, ont dit les sources.

D'autres parties sont intéressées par des actifs d'AT&T dans des pays précis et l'opérateur américain pourrait choisir d'effectuer des ventes distinctes, a dit une source. Un acquéreur potentiel pourrait être Liberty Global, a ajouté cette même source.

Telefonica et AT&T ont refusé de s'exprimer sur le sujet tandis qu'il n'a pas été possible de joindre Liberty Global dans l'immédiat.

AT&T compte environ 19 millions d'abonnés à la télévision payante en Amérique centrale et du Sud, ce qui en fait le principal acteur dans la région. La dépréciation des monnaies locales face au dollar, en particulier au Brésil, pèse cependant sur les résultats de cette activité.

Le directeur général Randall Stephenson a déclaré en décembre que AT&T pouvait envisager une vente de ces activités mais que l'opérateur n'était pas pressé.

Telefonica, qui a entrepris de remanier son portefeuille d'activités ces derniers mois, est un acteur majeur de la téléphonie mobile en Amérique latine avec les marques Movistar en Argentine, au Chili, en Colombie et au Mexique, et Vivo au Brésil. Il est cependant distancé dans la télévision payante. (avec Andres Gonzalez à Madrid; Bertrand Boucey pour le service français)