BOURSE-Les parapétrolières reculent avec la nouvelle chute du pétrole

vendredi 15 janvier 2016 11h42
 

PARIS, 15 janvier (Reuters) - Les valeurs parapétrolières sont une nouvelle fois malmenées en Bourse vendredi dans le sillage des cours du pétrole tombés sous le seuil des 30 dollars le baril, ce qui devrait peser sur les projets d'investissements de leurs clients.

A 11h26, l'indice Thomson Reuters regroupant les groupes de services pétroliers européens cède 2,75%.

A Amsterdam, Fugro recule de 3,91% quand Tenaris perd 4,23% à Milan.

A Paris, CGG abandonne 9,57% à 0,85 euro, Maurel & Prom 7,75% à 2,5 euros et TECHNIP 3,63% à 38,335 euros.

Vallourec (-11,18% à 5,57 euros) accuse la plus forte baisse de l'indice SBF 120 (-1,2%), également pénalisé par la perspective d'un durcissement de son plan de restructuration rapporté par le quotidien Le Figaro.

"Le pétrole, encore et toujours le pétrole !", se lamente un vendeur actions en poste à Paris pour expliquer la nouvelle chute des groupes parapétroliers en Bourse.

"On a enfoncé les 30 dollars le baril alors que beaucoup pensaient que ce seuil tiendrait et servirait de rebond au pétrole (...) A ce niveau de prix, on se demande bien comment les groupes pétroliers pourraient investir et lancer des projets. La tendance est davantage aux fermetures", juge l'opérateur de marché.

Dans sa newsletter, Saxo Banque rappelle que le groupe parapétrolier américain Baker Hughes, qui tient un décompte hebdomadaire du nombre de sites de forages américains actifs, doit publier ses données ce vendredi après-midi.

"Il faut s'attendre à une accélération des fermetures de sites", prévient la société spécialisée dans la Bourse en ligne.   Suite...