LEAD 1-Wal-Mart a fermé environ 10% de ses magasins au Brésil-sources

vendredi 15 janvier 2016 01h06
 

(Complété avec précisions, contexte)

CHICAGO/SAO PAULO, 14 janvier (Reuters) - Wal-Mart Stores a fermé une soixantaine de magasins au Brésil, soit plus de 10% de ses sites dans le pays, dans le cadre d'une restructuration rondement menée, a-t-on appris de sources bien informées.

Le géant américain de la grande distribution avait annoncé le mois dernier son intention de fermer des magasins non performants représentant 5% de ses activités au Brésil, mais il n'a pas dit combien de sites seraient concernés. Le quotidien financier Valor Economico avait rapporté à l'époque que 30 magasins baisseraient le rideau.

Selon les sources proches des opérations brésiliennes de Wal-Mart, le groupe a fermé 60 magasins ces dernières semaines, dont beaucoup étaient de format plus petit que les hypermarchés pour lesquels il est surtout connu.

Sur son site internet, Wal-Mart dit disposer de 558 points de vente au Brésil, l'un de ses principaux débouchés à l'international.

Le premier distributeur mondial, qui a déjà cédé en Amérique latine des actifs immobiliers au Chili et une chaîne de restaurants au Mexique, s'est refusé jeudi à tout commentaire sur la restructuration de ses opérations brésiliennes mais il a indiqué que son actuel responsable financier, Flavio Cotini, allait en prendre la direction.

Wal-Mart s'est implanté au Brésil en 1995 et est devenu numéro trois de la grande distribution dans ce pays après deux acquisitions importantes en 2004 et 2005 et une période d'expansion rapide de ses magasins qui a connu un coup d'arrêt depuis 2013.

Le géant américain n'est pas parvenu à détrôner les deux leaders du secteur sur le marché brésilien, le groupe local GPA , contrôlé par le français Casino, et le français Carrefour.

GPA et Carrefour, présents au Brésil depuis bien plus longtemps que Wal-Mart, sont particulièrement implantés à Sao Paulo et Rio de Janeiro, tandis que leur concurrent américain s'est surtout développé dans le sud et le nord-est du pays, beaucoup moins riches et peuplés.

En novembre, Wal-Mart avait annoncé une baisse de 0,4% de ses ventes nettes au Brésil au troisième trimestre, qu'il avait attribuée à l'inflation élevée et à d'autres difficultés économiques. (Nathan Layne et Brad Haynes, Véronique Tison et Tangi Salaün pour le service français)