W. Buffett parie sur un rebond du pétrole via Phillips 66

jeudi 14 janvier 2016 23h21
 

14 janvier (Reuters) - Warren Buffett, pariant sur un rebond des valeurs pétrolières, a renforcé sa participation déjà importante dans la société de raffinage Phillips 66 la semaine dernière alors même que les cours du brut plongeaient à leur plus bas niveau depuis 12 ans, selon un avis financier publié jeudi.

Berkshire Hathaway, la société que le milliardaire américain dirige depuis 1965, a acquis 5,1 millions d'actions supplémentaires de Phillips 66 entre le 4 et le 11 janvier pour porter sa participation à environ 65,7 millions d'actions ou 12,3% du capital, selon les documents remis à la Securities and Exchange Commission (SEC), le gendarme de Wall Street.

Au cours de clôture de jeudi, cette participation représente 5,21 milliards de dollars (4,8 milliards d'euros). Le titre Phillips 66 a fini en hausse de 5,36% à 79,28 dollars sur le New York Stock Exchange, profitant comme les autres valeurs pétrolières d'une remontée des cours du brut après huit séances de baisse.

Warren Berkshire reconstitue peu à peu sa participation dans le groupe de Houston depuis le début 2015, après avoir un an plus tôt échangé un paquet d'actions valant 1,35 milliard de dollars contre une société chimique qu'il a fondue dans sa filiale Lubrizol.

Phillips 66, scindé en 2012 de ConocoPhillips qui était également contrôlé par Berkshire, a mieux résisté à la chute des cours du brut que beaucoup d'autres valeurs du secteur, ne cédant que 16% depuis son record à 94,10 dollars inscrit le 4 novembre dernier.

Berskire contrôle quelque 90 entreprises aux Etats-Unis et a des participations dans des dizaines d'autres parmi lesquelles American Express, Coca-Cola <KO.N<, IBM et Wells Fargo & Co. (Jonathan Stempel, Véronique Tison pour le service français)