Wall Street hésitante en début de séance

jeudi 14 janvier 2016 15h45
 

* Pour les valeurs à suivre, cliquez sur

NEW YORK, 14 janvier (Reuters) - La Bourse de New York était pratiquement inchangée en début de séance jeudi, la stabilisation des cours du pétrole et les résultats meilleurs qu'attendus publiés par JPMorgan Chase, première banque des Etats-Unis par les actifs, ne suffisant pas à apaiser les craintes des investisseurs.

Après quelques minutes d'échanges, l'indice Dow Jones abandonne 7,87 points, soit 0,05%, à 16.143,54. Le Standard & Poor's 500, plus large, est quasi-stable à 1.890,63 et le Nasdaq Composite abandonne 0,17% à 4.518,53.

Les cours du pétrole, s'ils restent proches de leurs plus bas niveaux depuis 12 ans après huit séances consécutives de baisse, sont repassés au-dessus de 30,40 dollars le baril pour le Brent comme pour le brut léger américain (West Texas Intermediate, WTI).

Mercredi, leur chute a contribué au repli général des marchés actions qui a conduit le S&P 500 à terminer sous le seuil des 1.900 points pour la première fois depuis fin septembre. Dans ce contexte, toute tentative de rebond est considérée comme fragile, expliquent des professionnels.

"On l'a vu pendant trois jours d'affilée: ça se passe bien à l'ouverture puis la situation se dégrade assez rapidement au fil des heures", dit ainsi Art Hogan, responsable de la stratégie de marché de Wunderlich Securities.

JPMorgan gagne près de 1%, le marché saluant un bénéfice trimestriel supérieur aux attentes.

A la baisse, le distributeur d'électronique grand public Best Buy perd 2,94% après des chiffres de vente décevants pour la période des fêtes de fin d'année.

Le spécialiste des mini-caméras GoPro chute quant à lui de 19,2% après un chiffre d'affaires estimé jugé décevant et l'annonce d'une réduction de 7% de ses effectifs.

Le géant des semi-conducteurs Intel (+0,18%) doit publier ses comptes trimestriels après la clôture de Wall Street. (Ankur Banerjee; Marc Angrand pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)