LEAD 2-Le désaccord entre Volkswagen et les USA reste entier

mercredi 13 janvier 2016 20h25
 

(Actualisé avec déclarations des autorités américaines, contexte)

par Jan Schwartz, Georgina Prodhan et David Shepardson

WASHINGTON, 13 janvier (Reuters) - L'autorité américaine de l'environnement a déclaré mercredi, après avoir reçu le président du directoire de Volkswagen, qu'aucun accord n'avait été conclu avec le groupe allemand sur les moyens de remettre aux normes près de 600.000 véhicules diesel dont les émissions polluantes sont jusqu'à 40 fois supérieures aux plafonds autorisés.

Une porte-parole de Gina McCarthy, la présidente de l'Environmental Protection Agency (EPA), l'agence fédérale de protection de l'environnement, a simplement déclaré dans un communiqué publié après cet entretien d'une heure avec Matthias Müller que l'EPA avait apprécié la discussion.

"Nous allons continuer de travailler à une solution", a-t-elle ajouté.

Matthias Müller avait déclaré dimanche qu'il avait l'intention de proposer une solution à l'EPA lors de cette entrevue, sollicitée par le groupe. Ni Volkswagen ni l'EPA n'ont souhaité dire si une proposition avait été présentée mercredi.

Mardi, les autorités de Californie, l'Etat dans lequel a éclaté le scandale du trucage des moteurs diesel de VW, a rejeté le projet soumis par le constructeur en décembre, le jugeant "inapproprié" et trop lent à mettre en oeuvre, un rejet approuvé par l'EPA.

Matthias Müller, qui était accompagné d'Herbert Diess, le patron de la marque VW, a quitté l'immeuble de l'EPA à Washington vers 11h00 (16h00 GMT) sans faire le moindre commentaire.

  Suite...