LEAD 1-USA-Bond des stocks d'essence, modération des stocks de brut

mercredi 13 janvier 2016 17h37
 

(Actualisé avec commentaires d'analystes)

NEW YORK, 13 janvier (Reuters) - Les stocks de pétrole brut ont augmenté moins que prévu aux Etats-Unis la semaine dernière mais ceux d'essence et de diesel ont fortement monté pour la deuxième semaine consécutive, montrent mercredi les données de l'Energy Information Administration (EIA), le service d'information du département de l'Energie.

Les stocks de brut ont augmenté de 234.000 barils la semaine dernière, alors que les analystes interrogés par Reuters prévoyaient en moyenne une hausse de 2,5 millions.

Ceux d'essence ont augmenté de 8,4 millions, au lieu des 2,7 millions attendus, après déjà un bond de 10 millions la semaine dernière qui constituait la plus forte hausse hebdomadaire depuis 1993.

Pour les produits distillés, catégorie qui regroupe le diesel et le fioul domestique, la hausse est de 6,1 millions de barils alors que le consensus donnait 2,0 millions.

"Ce sont surtout les produits pétroliers qu'on retient dans le rapport d'aujourd'hui. Entre les distillés et l'essence, on a en gros un gonflement de 15 millions de barils", constate Dominic Chirichella, du Energy Management Institute. "C'est plutôt négatif (pour le marché)".

Pour Tariq Zahir, chez Tyche Capital, il est probable que les stocks de brut repartent à la hausse. "Je pense que les gens doivent se préparer à des hausses dans les quatre à six prochaines semaines", a-t-il dit.

La fermeture de raffineries pour des opérations saisonnières de maintenance et l'afflux de pétrole iranien plaident en faveur d'une inflation des stocks qui risque de tirer encore les prix à la baisse, fait-il valoir. "On assiste à une mort lente mais on n'a pas encore eu la capitulation", ajoute-t-il. (Véronique Tison pour le service français)